PIERRE OZER

PIERRE OZER

Facture environnementale salée pour Francorchamps ! [RTBF]

Facture environnementale salée pour Francorchamps !

Retour de la F1 ce vendredi à Francorchamps. Résultat : les amateurs de Grands prix mais aussi le secteur hôtelier retrouvent le sourire. Par contre les défenseurs de l’environnement font grise mine. C’est cette course a une facture environnementale et celle-ci est salée
 
Francorchamps, est un Grand prix qui a donc aussi un coût écologique élevé. C'est en tout cas  la conclusion d'un docteur en environnement de l'Université de Liège, Pierre Ozer.  Il a chiffré les émissions de CO2 pour la seule journée de dimanche,  c'est-à-dire les quelque 90 minutes de course et seulement elles. Selon lui, cela équivaut grosso modo à ce que la Région Wallonne toute entière émet comme CO2 en 90 minutes, c’est-à-dire 8.400 tonnes.
 
Selon Pierre Ozer , les F1 émettent énormément de CO2, elles consomment en fait plus de 75 litres au 100 kilomètres parcourus. Sur une seule saison  une seule Formule 1 consomme donc plus de 100.000 litres d'essence. Et de conclure : ce seul Grand prix réduit à néant une année entière d’économies réalisées grâce à la pose de double vitrage dans 5.500 villas
 


17/09/2007
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 77 autres membres