PIERRE OZER

PIERRE OZER

JM Happart, Francorchamps, et la culture qui ne rapporte rien...

Je sais que c’est un peu « has been » puisque la « nouvelle » date du 13 septembre 2007, mais, à cette date, le quotidien « La Meuse » a posé la question suivante :

 

« Le Grand Prix de Francorchamps est-il à “petit prix”? »

 

La parole est à Jean-Marie Happart : (ATTENTION LES YEUX !!!), sa réponse in extenso :

 

« « « Le Grand Prix de Formule 1 de Spa-Francorchamps 2007 aura coûté 27 millions d’€ : 20 millions pour les stands et la piste, 3 millions pour les tribunes, le parking et le dégagement de Blanchimont, 3,5 millions pour la route intérieure et 300.000 € pour raccorder le Forem à la piste. C’est un « petit prix » par rapport à l’étranger où cela coûte 10 fois plus cher; c’est un petit prix par rapport aux 70 millions d’€ de retombées économiques annuelles. C’est un petit prix pour faire partie des pays qui accueillent la F1 mondiale et être une vitrine internationale. C’est un petit prix par rapport à d’autres investissements : c’est moins que la dotation publique annuelle au Théâtre Royal de la Monnaie qui donne bien une image positive de la Belgique mais n’engendre pas de retombées économiques. Enfin, c’est un petit prix « politique »: si, demain, il ne devait plus y avoir de Belgique, il y aurait toujours un Grand Prix de F1 de Wallonie. » » »

FIN.

 

Qu’on se le dise : la culture n’engendre pas de retombées économiques !!!

 

Il serait bon de savoir ce qu’en pense l’extraordinaire (le qualificatif est sincère) Jean-Louis Collinet, ex-directeur du Théâtre de la Place (Liège), actuel directeur du Théâtre National, et ancien « candidat d’ouverture » de la liste PS…

 

PS : il me semble important de dire que le Théâtre Royal de la Monnaie ne semble pas sponsorisé par la Région Wallonne

 



02/10/2007
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 71 autres membres