PIERRE OZER

PIERRE OZER

Moment intense (DUVEL)

Petit quiz visuel : que voyez-vous dans cette bonne bière…

 

 

Oui, vous avez gagné ! Il s'agit bien d'une tornade dévastatrice…

 

Tornade, tornade… Cela vous fait penser à quoi exactement ?

Au magnifique film « The wizard of Oz » (Le magicien d'Oz) de Victor Fleming (1939) ?

Ou alors à la pâle copie de ce film, « The wiz » de Sidney Lumet (1978) mettant en scène le jeune Michael Jackson et la malheureuse, et pourtant talentueuse, Diana Ross ?

Ou, plus récemment encore (1996), au film « Twister » du hollandais Jan de Bont ?

 

Peut-être…

 

Mais il faut tout de même savoir que, au cours de ces cinq dernières années (2002-2006) [1], ces tornades ont provoqué, par an, des dégâts matériels assurés évalués à plus de 3,6 milliards de US$, causé la mort d'une bonne centaine de personnes, blessé des milliers d'autres, et rendu des dizaines de milliers de personnes sans-abri…

 

C'est ce que Duvel appelle un « Moment intense »… quand on en sort indemne…

 

Il serait intéressant de savoir ce qu'en pensent les habitants des localités de Stabroek et de Putte-Kapellen, au nord d'Anvers qui, en juillet 2007, ont vu leurs toitures être arrachées par le vent d'une tornade inhabituelle… Ou aux neuf familles endeuillées de la ville de Greensburg, au Kansas en mai 2007, où 95 pc de la petite ville de 1 500 habitants ont été endommagés par la tornade… Ou encore, il y a 25 ans, des habitants de Léglise : « C'est le 20 septembre 1982 que le petit village de Léglise devint célèbre : une violente tornade le balaya ce soir là, laissant derrière elle un paysage d'apocalypse : murs démolis, toits arrachés, sol recouvert de débris …et par miracle aucune victime ! Grâce à un mouvement de solidarité venu du pays tout entier, on reconstruisit les maisons. »

 

« Aux Etats-Unis, les meilleurs supermarchés et établissements horeca vendent déjà la Duvel », dit le site web de Duvel. Connaissant les américains, je pense qu'une publicité similaire sur leur territoire serait très mal vue…

 

« Moment intense » dit la publicité… mais à quel prix !

 

[1] Sources :

Swiss Re, 2003. Natural catastrophes and man-made disasters in 2002. 38 p.

Swiss Re, 2004. Natural catastrophes and man-made disasters in 2003. 44 p.

Swiss Re, 2005. Natural catastrophes and man-made disasters in 2004. 40 p.

Swiss Re, 2006. Natural catastrophes and man-made disasters in 2005. 40 p.

Swiss Re, 2007. Natural catastrophes and man-made disasters in 2006. 40 p.

 



23/08/2007
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 77 autres membres