PIERRE OZER

PIERRE OZER

Publicité remorquée, remarquée et dénoncée!

Il y a deux jours, je dénonçais, comme d'autres (citoyens, associations ou quelques partis politiques), la présence anarchique de toutes ces remorques portant des affiches électorales de certains partis politiques qui s'approprient l'espace public de manière totalement illégale au coeur de Liège.

J'expliquais également qu'un règlement communal existait bel et bien en la matière mais qu'à Liège, on laisse couler...

Mais voilà que le quotidien Le Soir (24 mai 2007) s'est emparé de la chose de manière forte dans un article de Philippe Bodeux intitulé "Affichage électoral : votez anarchie" qui stipule bien que : « Le règlement communal entré en vigueur le 14 mai 2007 est formel : « Il est interdit d'apposer des affiches, papillons et autres moyens de propagande électorale sur la voie publique et sur tout dispositif qui en fait partie. » ». Puis le quotidien La Meuse en a fait sa première page le lendemain (25 mai 2007) sous le titre "Le surcollage bat son plein à Liège" avec un sous-titre (illustré de belles photos): "Petit tour des activités électorales interdites". Et hop! Cela a fait mouche!

Depuis, ce 25 mai 2007, toutes les remorques ont disparu. Par crainte d'une amende administrative de 150 euros par infraction et de 250 euros s'il s'agit de récidive ? Ou par crainte de la mauvaise presse ?

Par ailleurs, ce même règlement communal entré en vigueur le 14 mai 2007 est très clair également sur un autre point : « Des emplacements répartis de manière égale entre les différentes listes démocratiques sont prévus ». Et là, ce n'est pas gagné…

 

Photographie de l'une de ces remorques démantelée le long de la voie rapide à hauteur du Val Benoît. Après avoir pris note du numéro de plaque de mon véhicule, le colleur qui 'démonte' la 'remorque cdH' me dit qu'il agit sur ordre de 'Maître Drion' qui estime depuis hier que 'ce n'est pas très beau'. Malheureusement pour le colleur, les deux pneus de la remorque ont été crevés par des vandales, 'des gens du MR, c'est certain, qui nous avaient surcollé notre panneau et avec qui on s'était expliqué'. La remorque restera donc là encore quelques jours, mais nue… Cliché pris le 25 mai 2007 à 9h30, Quai Banning, juste devant le rond-point. (c) Pierre Ozer

 



25/05/2007
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 77 autres membres