PIERRE OZER

PIERRE OZER

Quand le bio n'est pas écolo...

On le sait, tout transport de marchandise a un coût non négligeable, aussi bien financier qu'environnemental. Souvent, j'ai dénoncé (avec d'autres) que ce coût de transport n'était pas répercuté dans le prix final au consommateur.

Nous avons déjà parlé de cet agneau pascal de Nouvelle-Zélande et des pommes biologiques, qui nous viennent par avion comme une multitude d'autres produits frais.

Fin mars 2007, CARREFOUR proposait un mélange de pommes Royal Gala françaises et chiliennes au même prix (1,99 € le kg), mais je n'avais pas mon appareil photo pour immortaliser ce moment très 'parlant' sur l'absence des coûts 'énergie grise'.

Mais l'occasion s'est représentée aujourd'hui (23 avril 2007, toujours chez CARREFOUR) avec des poires d'agriculture biologique en provenance de France et d'Argentine au même prix. Le tout sous la banderole « Le bien-être de la nature ».

Cette fois, photographie a été prise… Et elle est ci-dessous pour illustrer vos cours, conférences ou combats citoyens. D'après les premières informations glanées au « BIO Product Info », ces belles poires sont venues par avion.

Lorsque l'on connaît le coût environnemental du transport aérien, voici une illustration supplémentaire que BIO ne rime pas toujours avec ECOLO.

Vive les produits locaux et de saison…

 

 

 

A gauche, des poires d'Argentine, à droite, des poires de France, toutes au même prix...

 

Pour obtenir la photographie originale, me contacter: pozer@ulg.ac.be

 

!!! Désolé pour les pubs qui s'affichent à la droite de l'écran... !!!



23/04/2007
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 77 autres membres