PIERRE OZER

PIERRE OZER

9 mois - 3 saisons

Après un été 2006 qui a été le quatrième plus chaud depuis 1833. Nous ne faisons que rester "hors-normes" dans les températures mensuelles et nous en sommes à trois saisons consécutives de records.

 

Historique:

 

Le mois de septembre 2006 a été le plus chaud en Belgique depuis 1833. Avec 18,4°C, il fut de 4°C supérieur à la normale... Le dernier record datant de 1999 avec 17,7°C !!!

Pour continuer la série, sachez que le mois d'octobre 2006 a été lui aussi très exceptionnel (14,2°C), et le deuxième plus chaud depuis 1833 (14,4°C, record de 2001!).

Enfin, le mois de novembre 2006, il a aussi été exceptionnellement chaud avec une température moyenne de 9,1°C, juste 3°C au dessus de la normale du mois...

Quant à l'automne... il est très exceptionnellement chaud ... rien de moins que le plus chaud de ces 500 dernières années!!! selon le climatologue Marc Vandiepenbeeck interrogé par La Libre Belgique. Avec une température moyenne de 13,9°C, cet automne a été 3,5°C plus chaud que la normale et 1,6°C plus chaud que le précédent record de température datant de ... 2005 !!!

 

Et ce n'est pas fini! Après cet automne très exceptionnellement chaud, l'hiver a pris le relais et est à son tour très exceptionnellement chaud... (on a l'impression de toujours dire la même chose). Ainsi, avec 6,6°C, la température moyenne de l'hiver 2007 a été de 3,5°C plus élevée que la normale (3,1°C) et 0,5°C plus chaud que le précédent record de température datant de 1990 (IRM). En outre, l'hiver 2007 a été caractérisé par l'absence totale de jours d'hiver (température maximum <0°C) ! Un comble...

 

Et ce qui est vrai pour l'hiver 2007 en Belgique est vrai également pour toute la planète! En effet, le mois de janvier, avec une anomalie positive de 1,89°C, a été le plus chaud à l'échelle du globe depuis le début des observations systématiques en 1880 (OMM, 2007). Quant à l'hiver, les températures mondiales enregistrées entre décembre et février ont été les plus élevées jamais répertoriées à cette période de l'année, avec une température moyenne supérieure de 0,72°C à la moyenne du XXe siècle, selon l'Administration américaine océanique et atmosphérique (NOAA). (Le Monde, 16 mars 2007). Voir les températures hivernales globales de 1880 à 2007 sur le graphique ci-dessous.

 

 

Continuons cette suite "historique". Le mois de mars 2007 a été, avec une température moyenne de 8°C (contre une valeur normale de 5,5°C), très anormalement chaud (c'est-à-dire avec une période de retour de 10 à 30 ans).

Et avril 2007 me direz-vous? Avec une température moyenne très exceptionnelle de 14,3°C, il est beaucoup plus chaud qu'un mois d'avril dit 'normal' dont la température devrait être de ... 9,0°C. Incroyable, le record de 1987 (11,9°C) est donc pulvérisé, dépassé de 2,4°C! Avril 2007 restera donc dans les annales belges de climatologie comme ayant été bien plus chaud qu'un mois de mai (12,7°C)! Même constat au niveau planétaire puisque le mois d'avril 2007 est le plus chaud jamais enregistré depuis 1880 avec une anomalie positive de 1,37°C (OMM, 2007).

Et avec un mois de mai à peine plus chaud qu'avril (14,6°C), ce dernier est à nouveau anormalement chaud.

Et ceci nous mène logiquement à un printemps « record » supplémentaire ! Avec une température moyenne des mois de mars, avril et mai de 12,3ºC à Uccle contre une normale saisonnière printanière de 9,1ºC, l'ancien record de 11,2ºC qui avait été enregistré en 1993 est à nouveau pulvérisé.

 

Pour commencer l'été 2007, le mois de juin a été très anormalement chaud avec une température moyenne 17,5°C contre une normale de 15,5°C...

 

Nous restons donc hors des normales climatologiques depuis 10 mois consécutifs. Et, des trois dernières saisons, nous avons donc battu trois records de températures. Du jamais vu. Du totalement improbable.

 

Le mois de juillet 2007 a été qualifié de pourri... Et pourtant, avec une température moyenne de 17,2°C, il n'est que "normal", et même très légèrement supérieur à la normale qui est de 17,1°C. Donc, toujours plus chaud que la normale.

 

Donc, pour résumer:

Septembre 2006 – très exceptionnel, +3,8°C au dessus de la normale du mois... record battu.

Octobre 2006 – très exceptionnel, +3,7°C au dessus de la normale du mois.

Novembre 2006 – exceptionnel, +3°C au dessus de la normale du mois.

Décembre 2006 – anormal, +2,6°C au dessus de la normale du mois.

Janvier 2007 – très exceptionnel,  +4,6°C au dessus de la normale du mois… record battu.

Février 2007 – très anormal,  +3,3°C au dessus de la normale du mois.

Mars 2007 – très anormal, +2,5°C au dessus de la normale du mois.

Avril 2007 très exceptionnel, +5,4°C au dessus de la normale du mois... record battu.

Mai 2007  – anormal, +1,9°C au dessus de la normale du mois.

Juin 2007 – très anormal, +2,0°C au dessus de la normale du mois.

Juillet 2007 – normal, +0,1°C au dessus de la normale du mois.

Source: IRM

 

Qui dit mieux?

 

Dans tous les cas, j'espère ne pas devoir refaire un 'bilan record' dans trois mois intitulé "12 mois, 4 saisons", car cela signifiera que nous aurons eu un très sérieux problème de santé publique... Car des températures exceptionnelles en été, cela ne pardonne pas pour certaines couches de la population...

 

Et pendant ce temps, les émissions de CO2 dans l'atmosphère s'accélèrent...

 

Dans son quatrième rapport d’évaluation, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) fait état d’une multiplication des phénomènes extrêmes depuis cinquante ans. Le GIEC prévoit d’ailleurs qu’il est très probable que les vagues de chaleur et notamment les épisodes de chaleur extrême continueront de se multiplier tout comme les épisodes de fortes précipitations (OMM, 2007).

 

Et pour rappel, les pays développés (à savoir moins de 20% de la population mondiale) sont actuellement responsables de 59% des émissions globales de CO2 (selon Raupach et al., 2007).

 

Pierre Ozer

 



03/06/2007
3 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 79 autres membres