PIERRE OZER

PIERRE OZER

Déclaration d’amour PRIOR

Il y a diverses manières de déclarer par écrit sa flamme à la future personne de sa vie. On peut envoyer un petit « Je t'aime » par sms. Il est également envisageable de tapoter « Je t'aime » dans un courriel. Mais rien ne remplacera jamais un message d'amour en vers rhopaliques ou en calligrammes, longuement pensés et imaginés, gribouillés de sa propre main sur un bout de papier spécifiquement sélectionné pour sa dulcinée. Le cœur battant la chamade, ce manifeste amoureux est ensuite plié avec finesse et glissé dans une enveloppe parfumée au préalable. Dans l'instant qui passe, peu importe l'heure du jour ou de la nuit, peu importe qu'il vente ou qu'il pleuve à grosses gouttes, l'amoureux fou se précipite dans la rue, fait quelques mètres, puis s'arrête. D'un geste délicat, il porte sa précieuse déclaration à son cœur, l'embrasse, et la glisse dans une boîte postale…

Mais voila, en Belgique, dans un souci de rentabilité, La Poste a décidé de supprimer des centaines et des centaines de boîtes postales dans lesquelles moins de cinq lettres sont postées par jour. Mais imaginons, un instant seulement, que ces quelques missives quotidiennes soient des déclarations d'amour… Quel gâchis, alors que notre monde a tant besoin de tendresse.

 

Pierre OZER & Mattéo DOLCIMASCOLO, proposé au quotidien La Libre Belgique (Belgique) le 26 juin 2006.



26/06/2006
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 79 autres membres